Brexit: quand la réalité peut dépasser la fiction

Où l’incapacité de décider d’une direction mène tout droit
Là où chacun ne trouve plus que frustration et effroi
Le Brexit nous envoie une bien étrange leçon
Comment un peuple qu'on ne peut soupçonner un instant
Au vu de sa longue et digne tradition
De brader la démocratie au gré des évènements
Se retrouve à la fin comme sans direction
Lancé dans l'immobilisme le plus frénétique
Vers un mur que ne parvient plus à masquer l'agitation politique

Certes ce pays si respectable garde toujours vis à vis de l'Union
Comme un léger arrière-goût de perfide Albion
Sa vision de peu d'ambition de l'Europe dans un monde multipolaire
Dont la bienveillance relève probablement d'une autre ère
N'est pas nécessairement celle que nous partagerions
Au vu de notre histoire continentale et de ses diverses tensions
Mais un grand pays et un grand partenaire
Comme le Royaume construit autour de l'Angleterre
Ne mérite pas de rester dans ce terrible marécage
Bombe à retardement posée sans état d'âme par un politicien à courte vue
A un peuple dont on a exalté les malheurs en alimentant les mirages
Le mensonge, le calcul et les petites ambitions ont bien vécu

Après de nombreuses valses hésitations
Alors que le temps était déjà compté
Pour tenter de respecter le choix exprimé par l'opinion
C'est maintenant le psychodrame achevé
A coup de déplacements en urgence et de dernière chance
Alors que l'issue proche fait peu de doute au vu des enjeux et des échéances

La leçon va probablement au-delà de cette seule prédiction
Il serait hasardeux de se laisser endormir avec déréliction
Se dire qu'un tel cataclysme ne relève que de nos voisins grands bretons
Que nous sommes parfaitement à l'abri de pareilles convulsions
Gilets jaunes, fractures diverses et difficile recomposition politique
La situation nécessite une vigilance de précision millimétrique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*